Vu du dedans

lundi 22 décembre

Retour de marché

2 jours de marché de Créateurs terminés. Une bonne chose de faite!

Comme j'avais pas envie d'y aller, cette année!

L'impression d'être au bord de la plage, bien au chaud et au sec dans sa combi, sa planche et sa voile en main et de contempler l'eau froide et sombre, le vent qui souffle ...et de se dire, allez, faut y aller, j'ai pas fait tout ça pour rien, faut se mouiller et se geler...La petite angoisse qui traine: j'étais si bien au chaud dans mon cocon...quel besoin de se jeter dans l'eau en décembre!

424973_251817188243378_203142206444210_507425_1659564688_n

Je ne me suis ni mouillée ni (trop) gelée. c'était bien. Avec un peu de vent quand même ...juste assez pour m'inquiéter!

Finalement ce fut un super bon marché! j'ai bien vendu. Plus que les autres années. Et sur les 2 jours. je ne m'explique pas vraiment à quoi c'est du. Peut être que les autres créateurs étaient moins bons cette année. Peut être que j'étais mieux placée. ça se joue à pas grand chose, des fois. Il suffit d'être entouré de créateurs qui vendent des choses très différentes des miennes (des fringues des 2 côtés, des sacs en face...) 

ça semble plus propice à la vente que d'être entourée d'autres potiers.

Du coup j'ai retiré de mon site de vente les pièces vendues au marché

ça fait du vide

il va me falloir en remettre

je vais laisser passer les fêtes

personne n'achètera plus rien maintenant (trop tard pour envoyer par la poste avant noël)

 

Posté par samoa raku à 09:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]


vendredi 19 décembre

premières ventes!

ayé je suis dépucelée: j'ai fait mes premières ventes sur le net avec ma boutique en ligne!

Bah comme quoi il ne fallait pas désespérer!

je suis même plutôt étonnée, je pensais ne rien vendre du tout avant le printemps!

c'est dire à quel point j'étais optimiste!

Demain je fais un marché de créateurs dehors.Il ne devrait pas faire trop froid

je ne vais donc pas avoir à me déguiser en ours et j'aurai figure humaine! 

chouette!

Par contre il est prévu du vent, et ça c'est pas cool du tout!

cette année j'ai prévu d'amener des céramiques ET des plantes!

des pots, des plantations...

Mais aussi des jardins en bouteille

et même des jardins dans des boules de noël

un mix entre ça:

J3[1]

 

et ça:

394418_398302843552010_1640843571_n 

enfin, si on peut dire...

Plus ça, en fait:

DSC01607 DSC01587 DSC01571 DSC01598 DSC01608

je viens de passer ma soirée à coller des fils de fer verts dans des fleurs de coquelicot (dont les + grandes font 5 mm)

et je planterai mes coquelicots dans les boules demain (j'ai peur que la colle cyanolithe ne soit préjudiciable aux plantations de mousse)

comme ça j'aurai de quoi m'occuper demain sur me marché

 

 

 

 

 

Posté par samoa raku à 22:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 16 décembre

mecs tout nus

tiens et si je faisais de la pub-à-la-con, un peu, tiens!

Bah oui, je suis sûre que les filles aussi se lâchent et cherchent des trucs trash, sur le net

alors je vais essayer de gagner de l'audience ...

W95KXWCAYNO0EOCAQYZ9POCA5VMT95CAWLO3AECAQ9BDQPCAF9OV8FCAO5ZAJLCAUUSI5ECA5II0OLCAC4M7FBCA88AW3LCAO48ZDPCA4AGT94CANS7SATCAWFZAQ2CAYG9PGZCAK1YE5HCAF5XTKRCAA6WGOQ

10686783_790014717703986_4484541153291197476_n

2011-02-13_224735

10360339_905738669439307_6935736087316911647_n

f4c496ed-a921-4db7-b573-07e2d3b1778a[1] 

Bon, vous avez vu, les filles, je vous ai pas menti

voilà pour vos petits yeux ébahis

alors pour me faire plaisir allez voir ma boutique en ligne:  et si vous aimez, faites moi de la pub  

 http://www.alittlemarket.com/boutique/crisland-45963.html

Pas pour les mecs à poil, pour la boutique!

Posté par samoa raku à 11:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 14 décembre

Rétrouvé

Mais pas avec la bonne méthode

j'ai pas réussi en lançant la recherche de façon globale

j'ai réussi en ouvrant tous mes fichiers un par un 

je suis une buse!

539098_422049147846213_51799026_n

Posté par samoa raku à 19:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

putaindebordeldemerdechié

j'ai perdu la totalité de mes photos de poterie

Bon, c'est pas la première fois que ça m'arrive

mais d'habitude ma fille est là pour les faire réapparaitre en bidouillant l'ordi

là, je ne sais pas ce que j'ai fait comme connerie, mais ça a disparu sans laisser de trace

et je me sens bien con

si

un peu beaucoup même

524927_391797104191008_1915673459_n

 

Pouf! disparu

bon, et je fais comment, moi, maintenant pour rentrer de nouvelles photos de mes créas sur ma boutique virtuelle?

 

Posté par samoa raku à 18:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]


vendredi 12 décembre

Boutique sur le net

562276_199050343550301_1222299725_n

 

Ma boutique sur ALM se remplit petit à petit

les gens viennent voir petit à petit aussi

je piétine

c'est pénible

les autres créateurs viennent me voir

je vais voir d'autres créateurs...

c'est dérisoire et chiant!

Si peu d'ouverture sur le monde extérieur...

Pourtant je trouve mon travail plutôt correct

il y a carrément un manque d'homogénéïté dans ce que je vends...mais changer de style permet de toucher plus de gens

j'ai posté mon village de champignons

ça plait 

292245_230487633720498_1804545129_n

perso je trouve ça plus sympa à regarder que ceux qui te déclinent 300 000 fois le même article avec de toutes petites différences: on finit par se lasser!

ma boutique sur ALM me permet de mettrev ensemble des trucs que je ne pourrai pas se faire cotoyer sur une table de marché de créateurs. 

Ca permet de vider un peu les placards

or donc, il faut que je m'habitue à coller ce lien partout...http://www.alittlemarket.com/boutique/crisland-45963.html

et que j'en attende les retombées

un jour

peut être

...

 

Posté par samoa raku à 22:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 09 décembre

Bouh làààà ça faisait longtemps!

Longtemps que je n'était plus revenue me tremper dans ce blog

en fait mes impression glauques sur la période Fukushima me collaient au blog

on va faire en sorte de nettoyer tout ça, même si dans la vraie vie, les problèmes existent toujours

428776_488703004491913_1704829532_n

je vois un peu le monde comme ça...mais je m'y fais

c'est juste triste

mais à mon niveau j'ai le sentiment de ne rien y pouvoir

Moi, j'ai guéri

Je dors la nuit. Je crée le jour

je ne m'ennuie jamais

je suis toujours autant productive

j'arrête de vouloir changer le monde

j'essaie juste de garder la tête hors de l'eau en conservant mon optimisme, mon enthousiasme,

en contaminant le plus de gens possible autour de moi

silhouettephotography2

 

sur les marchés de Créateurs ça devient de plus en plus difficile, crise oblige

et puis, je l'avoue, je n'ai plus trop envie de passer des heures dehors dans le froid, devant ma table , à sourire et faire l'article pour un résultat dérisoire par rapport à mes ventes du temps où ça allait bien...

Quand je gagnais 800 euros, je n'en gagne plus que 200.

Et encore, je dois m'estimer heureuse, parceque certains ne vendent quasiment plus.

Mon prochain marché est prévu le 20 décembre

Brrr

35led[1]

Or donc, je bidouille toujours autant et je vends moins

résultat, j'ai un merdier qui devient difficile à gérer

donc j'ai commencé à enlever des cartons et du haut des placards  des vieux trucs que je n'aime pas beaucoup,( parceque je me débrouille mieux depuis)

et j'ai amené à l'atelier tout un tas de pièces que j'ai vendues 1, 2, 3 ou 5 euros maxi

et hop, vidés les placards

et tout le monde était content

moi je me suis fait déjà 300 euros avec de vieux machins, c'est top!

 

L'atelier fonctionne sur 3 pattes, en hiver

dès qu'il pleut ou qu'il fait froid, le Marseillais hiberne

donc j'ai des cours un peu légers le mardi avec une à 3 personnes

mais le mercredi cartonne à 9, 10...va comprendre!

le jeudi est moyen

Chez les handicapés aussi, ça fonctionne plutôt bien

 

Depuis peu j'ai ouvert une boutique virtuelle chez aLittle Market

j'avais tenté chez Etsy il ya plusieurs années et ça n'avait rien donné

j'avais arrêté

Là, j'essaie de vraiment faire mon trou. 

J'y rajoute des créations tous les jours

je sais que je ne vendrai sans doute rien avant noël

ma boutique est trop jeune et pas assez connue

mais j'ai espoir qu'elle soit visible et opérationnelle au printemps

http://www.alittlemarket.com/boutique/crisland-45963.html

il faut que je fasse tache d'huile et que cette adresse soit placée en lien amis sur d'autres sites que le mien pour générer du traffic

294902_375985485767718_485073655_n

 

Posté par samoa raku à 10:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 11 août

Ayé, j'ai changé de bocal!

Aujourd'hui nous avons déménagé l'atelier!

tout mon merdier est parti dans le nouveau centre de loisirs

heureusement on a eu quelques (gros) bras secourables et on a loué un camion

voilà donc l'atelier parti vers un nouvel avenir

il faisait une chaleur d'enfer

il me tarde que le four soit rebranché et fonctionne

j'adore mon boulot

mais je suis en vacances forcées jusqu'au 11 septembre

j'ai passé quelques heures à recontacter les adhérents

je suis sûre que j'ai du en oublier quelques uns...

la plupart suivent dans le nouvel atelier

certains sont ravis car ce sera plus près de chez eux

d'autres font la gueule, vu qu'il est quasi impossible de se garer

mais bon dans l'ensemble c'est plutôt bien accueilli

ce qui le sera sans doute moins, c'est l'augmentation de tarif

et les cours adultes passent de 2 heres 1/2... à 2 heures (comme les cours enfants)

je perds le cours du vendredi

je perds aussi un des cours enfant (celui de 14h à 16h est supprimé)

mais le cours de 16 à 18 va se remplir au max

ça va être + cool pour moi, cet horaire allégé

et puis je toucherai 50% du chiffre d'affaire...et je ne serai plus rémunérée "à la séance"

donc, c'est plutôt bon pour moi!

394418_398302843552010_1640843571_n

Posté par samoa raku à 22:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 23 juillet

Flotter sur le net et dériver...

j'ai re-envie de passer du temps ici

écrire

choisir des photos...ces petits morceaux de mer que je collectionne au gré de mes promenade sur le net

403938_10150727164347818_2062546456_n

je suis en mode introspectif, ici. et à l'intérieur de moi, il y a de l'eau.

bloup

bloup

Je cherche mon chemin.

je sens qu'en ce moment on me barre la route

mais je reste fluide

je coulerai ailleurs

un local, ça se retrouve

je suis optimiste

 

 

Posté par samoa raku à 23:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mon "Grand bleu" à moi

Je me sens le cul entre deux chaises...

j'ai envie de continuer à bricoler, comme avant: après tout, avec le préavis de 3 mois, notre départ de l'atelier n'est prévu que pour le 20 octobre!

pourtant, j'ai l'impression d'être déracinée. Peut être pour ça que je m'accroche à mon baobab: pour la symbolique! haha

Mais bon, bref, j'ai commencé à jeter pas mal de choses dans l'atelier...à virer des trucs qu'on garde "au cas où"...des "ça peut toujours servir"

Paf, poubelle! viré aussi tout mon stock de terre sèche que j'avais l'intention de recycler (un jour)

du coup j'ai pu nettoyer des endroits encombrés et je gagne de l'espace

j'ai jeté aussi des choses crées par mes élèves. Des choses qui sèchent dans le placard, oubliées, des pièces en attentes d'émaillages, mal foutues, bancales...J'ai pas encore osé jeter les trucs finis qui trainent depuis un an (ou d'avantage). ça je le ferai plus tard

mais un grand vide salutaire aère mes étagères, comme un nouveau départ.

mais je me sens comme en transit

à quoi bon commencer des trucs si je ne sais pas quand ni où je les cuirai...

j'essaie de réajuster le projet: je ne pars QUE dans 3 mois!

mais je ne sais pas encore pour où

le soir au moment de dormir, je m'efforce de faire le vide dans ma tête, de ne pas penser à cette autre salle qui me fait envie

je m'efforce d'utiliser ma faculté de téléportation instantanée, pour ne penser qu'à des choses créatives. pas à des lieux. Pas aux emmerdes.

je me projette ailleurs mais c'est neutre

je me dis que j'ai des tas de choses à visualiser qui peuvent être productives à mon sommeil, à quoi bon s'emmerder avec des trucs angoissants

Donc, je vais là où je veux, je mélange les lieux, et puis, ils finissent par n'être pas si importants. Rêver, c'est chouette, c'est comme faire son propre film! et c'est gratuit.

428976_318623064856181_204190509632771_926335_907968602_n

je pense que je ne vais pas dire aux élèves qu'on ferme, pour le moment. ça va couper leur élan, comme à moi. Je vais attendre de savoir où je vais aterrir pour en parler.

Posté par samoa raku à 11:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

samedi 21 juillet

Baobab

Au rayon des bonne nouvelles (bah oui, yen a!) j'ai planté une graine de baobab et elle a germé!

j'ai maintenant mes 2 premières feuilles, bien vertes

il a l'air de vouloir prendre!

je suis trop contente

je suis orientée plein sud et il fait chaud à Marseille

je l'ai mis en pot, sur la terrasse

une amie m'a donné 3 graines

j'ai été faire un tour sur le net, histoire d'éviter les bêtises

mon amie en a déjà planté (mais en appartement)

et elle dit qu'ils meurent, l'hiver

moi j'ai pris le parti de le mettre en plein cagnard

j'ai lu qu'il ne fallait quasiment pas l'arroser pendant 3 mois d'hiver (correspondant à la saison sèche, là où il vit)

alors je verrai si je le rentre cet hiver

et j'éviterai d'arroser

576583_196257163829619_1666262520_n

la photo n'a rien à voir avec un baobab, je sais... :)

 

Posté par samoa raku à 19:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

SDF

Je vais devoir fermer l'atelier!

Pas assez rentable. L'association me lache. Je viens de perdre mon bébé! enfin, pas encore vraiment puisque je suis toujours dans mes murs pour encore 3 mois (préavis)...mais je vais devoir migrer.

Je savais bien que la chance que j'ai de pouvoir être tout près de chez moi et d'aller bosser à pied, d'être libre d'y travailler à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit, cette liberté, je savais bien que je la perdrai un jour. oui, je savais. les trucs bien ne dûrent pas toujours.

je l'ai d'autant plus savourée.

Maintenant je dois trouver autre chose. ailleurs.

alors je me dis, bof, restons optimiste jusqu'au bout. ce sera peut être mieux! plus grand, pour recevoir plus de monde...

je devrai aller bosser en vélo ou en bus...tant pis

on verra bien

je suis quand même triste pour ceux qui devront arrêter parceque je vais fermer

j'espère qu'ils me suivront ailleurs

et je ne sais pas encore où sera cet ailleurs

et s'il me sera profitable

526182_389979824353141_14577624_n

je m'efforce de rester zen...j'observe les emmerdements se profiler à l'horizon: plus de source de revenus, plus d'endroit pour travailler, plus de cuisson pour mes pièces...

et je me dis que si tout va mal, je ferai autre chose

si je ne peux plus cuire mes céramiques, hé ben je ferai de la couture, et basta!

ce sera bien plus léger à trimballer sur les marchés. et moins salissant

bon, je crâne...mais j'ai un peu les boules!

Posté par samoa raku à 18:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

lundi 23 janvier

travail, travail...

Depuis 2 ans je stocke des pièces réalisées en grès. Comme je souhaitais les cuire à haute température,j'ai du attendre d'avoir suffisemment de pièces pour remplir mon four et choisir un programme grès. un de mes élèves a contribué à le remplir en choisissant de travailler avec du grès noir. perso j'ai utilisé un grès brun clair. J'avais fait toute une série de cendriers avec une bestiole nageant au fond...et j'avais rajouté au fond, du verre que je souhaitais voir fondre et cristalliser: j'avais essayé à 1000 degrés, ça ne marchait pas: le verre ne fondait pas assez.

suis allée vider mon four ce matin
d'abord, ça n'a rien à voir avec les cuissons à 1020!
1280°, ça parait pas beaucoup + mais ça change bien des choses!
Les quilles d'enfournement qui me servent de pilier pour mes étages, se sont soudées aux plaques d'enfournement!
je tacherai de les désolidariser avec quelques coups de marteau bien placés
ça ne parait pas trop grave
certaines pièces émaillées ont coulé sur la plaque et s'y sont soudées sur 15 cm² et ça, je ne pense pas pouvoir "nettoyer". c'est vraiment collé/foutu
je devrai racheter une plaque d'enfournement (1 sur 5...pas grave non plus)
environ 20 euros, remboursés par l'assoc'
mon élève a perdu 2 pièces, dans la bataille (ce sont les siennes, qui ont coulé!)

en ce qui concerne mon travail perso, c'est pas terrible non plus
les pièces sont réussies, l'émail a bien nappé, le verre bien fondu comme je voulais
MAIS j'ai utilisé un grès brun clair (très joli) mais qui n'est pas blanc
...et donc toutes mes couleurs paraissent foncées!
tout est marron-caca
le verre est parfaitement fondu et cristallisé comme je le voulais...mais trop sombre!
bon
on apprend de ses erreurs!
cette terre est très jolie, mais utilisée seule, sans émail
et la technique du verre est réalisable mais sur grès blanc (j'en ai, en plus!)

donc, je suis hyper motivée, je vais pouvoir recommencer
et cette fois, ce sera beau! smiiiiile

...ah, oui, et puis, dans la foulée j'ai rempli un autre four d'émail classique (1000°)
avec quelques pièces à moi qui devraient être jolies (le baobab, le chat et les souris, la maison, la vache, le chat+ chaton, des pendentifs...)
et des pièces de mes élèves
je pense que ce four sera prêt à être ouvert mardi soir
depuis vendredi j'aurai donc fait 4 fours pleins!
un, de terre crue 1020°
un, d'émail 1000°
un, de grès 1280°
et re de l'émail 1000°
il ya enfin des étagères vides!

Posté par samoa raku à 11:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 11 novembre

11

Il est 11 heures 11, le 11. 11.11

les-meilleures-photos-numeriques-2010-006[1]

Posté par samoa raku à 11:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 14 juillet

news de Fukutruc

Je vais mieux

je suis calme et lucide

je dors bien

je travaille mes créations à fond

mais le monde ne va pas mieux

notre bocal s'encrasse!

mais j'ai fini par comprendre qu'il ne servait à rien de vouloir sauter hors de l'eau

pour réchapper au pire

je coulerai avec le navire!

http://energie-climat.greenpeace.fr/fukushima-il-y-a-4-mois-jour-pour-jour

 

poissons_rouges_verre_d_eau(1)[1]

Posté par samoa raku à 08:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 22 juin

fukushima

j'ai toujours des raisons de ne plus dormir la nuit, mais j'ai appris à gérer:

http://www.jean-jacques-crevecoeur.com/index.php?option=com_content&view=article&id=342:fuku-tchernobyl&catid=167:articlesfukushima&Itemid=282

pourtant ça craint de plus en plus

et tout le monde s'en fout!

x_7c604fbe61[1]

Ce courriel fait une rapide synthèse de la situation à Fukushima. Il a pour but surtout de vous faire réfléchir sur la manière dont l'information est traitée par les médias qui sont censés nous informer. L'auteur vous autorise à reproduire, à diffuser, à traduire, à publier sur vos sites et vos blogs le présent courriel. Merci, simplement, de le publier intégralement et d'en citer la source.

 
http://www.jean-jacques-crevecoeur.com

 
•J'invite ceux qui souhaitent recevoir ses prochains courriels d'information directement à s'inscrire à sa lettre d'envoi périodique en cliquant sur le lien.
Non, ne comptez pas sur moi.
Ne comptez pas sur moi comme vous l'avez fait en automne 2009, lorsque je me battais contre les projets de vaccination massive obligatoire contre la grippe H1N1.
Ne comptez pas sur moi pour mener un nouveau combat contre le nucléaire, suite aux événements catastrophiques qui ont lieu à Fukushima Daiishi.
Pourquoi ? Parce que ce combat que j'ai mené il y a près de deux ans m'a coûté très cher. Très cher en temps, très cher en énergie, très cher en argent, très cher en réputation, très cher psychologiquement, très cher émotionnellement, très cher spirituellement. Je savais intellectuellement que lorsqu'on lutte CONTRE ce qui nous semble le mal, on devient semblable à ce mal qu'on combat. Je le savais intellectuellement, mais je ne l'avais pas ressenti dans ma chair.
Avec le recul de ces dix-huit derniers mois, j'ai compris qu'une facette de mon action avait été très utile à des centaines de milliers de personnes qui ont reçu l'information dont elles avaient besoin pour prendre la décision de ne pas se faire vacciner avec ce vaccin dangereux et parfois mortel. Mon action (et celle des autres militants) a été utile pour faire reculer les gouvernements dans le projet de vaccination obligatoire (j'avais reçu la confirmation confidentielle de la part de militaires qu'ils attendaient les ordres pour encadrer par la force les opérations de vaccination - heureusement, ces ordres n'ont jamais été donnés, finalement, par crainte d'une guerre civile dans nos pays).
Par contre, une autre facette de mon action (celle où mes émotions ont pris les commandes de mes messages) a alimenté ce que je voulais combattre. Et ça, je ne suis pas près d'oublier la dure leçon de vie qui fut la mienne…
Néanmoins.
Je suis frappé de constater qu'une fois de plus, les industries et les gouvernements confirment leur sainte alliance avec les grands médias pour protéger leurs intérêts, en se moquant totalement de nos vies, de notre santé et de notre intégrité physique.
 
Je le répète. Je n'ai vraiment plus l'intention de partir en guerre contre qui que ce soit. Et je n'ai pas l'intention d'y passer des heures. Il me suffit de poser quelques questions, de vous transmettre quelques références informatives (pour vérifier le contenu de mes questions) et de vous laisser tirer vos propres conclusions. Voici les questions que je me (vous) pose :
•Pourquoi les médias ont cessé de nous informer dix jours après la catastrophe nucléaire de Fukushima, alors que la situation là-bas ne cesse de s'aggraver ?
•Pourquoi une des premières décisions prises par les autorités de santé publique a été de relever le niveau des doses acceptables qu'une population peut encaisser ? Comme si l'imminence de la catastrophe avait tout à coup rendu nos organismes plus résistants à la radioactivité…
•Pourquoi les autorités de santé publique et les gouvernements ont-ils donné l'ordre de ne plus publier les mesures de radioactivité depuis fin mars ?
•Pourquoi ces mêmes autorités ont-elles donné l'ordre d'arrêter de mesurer le taux de radioactivité dans l'hémisphère Nord, alors que nous payons avec nos impôts, les stations de mesure ?
•Pourquoi nous a-t-on caché pendant deux mois et demi que les coeurs des réacteurs 1, 2 et 3 avaient fondu dans les heures et les jours qui ont suivi le 11 mars dernier, alors que plusieurs experts indépendants l'annonçaient dans les jours qui ont suivi la catastrophe ?
•Pourquoi aucun conseil de protection ne nous est donné de la part des autorités de santé publique, à nous qui sommes concernés par la contamination de l'air, du sol et de l'eau ?
•Pourquoi ne nous dit-on pas que, chaque fois qu'il pleut, nous devrions éviter de sortir, ou alors, utiliser un large parapluie pour ne pas ramener chez nous, de l'eau et des particules contaminées ?
•Pourquoi presque aucun média n'a révélé que, dès la fin du mois de mars, le lait de plusieurs états américains avait un taux de radioactivité anormalement élevé (depuis lors, les mêmes constats ont été faits en France) ? En nous expliquant que la pluie avait contaminé l'herbe des prés broutée par les vaches…
•Pourquoi ne nous révèle-t-on pas que la mortalité des bébés a brusquement augmenté ces deux derniers mois, dans les états de l'Ouest américain ? À Philadelphie, par exemple, la mortalité a augmenté de 48 % en un mois, à cause du lait contaminé et de l'eau contaminée du robinet… (référence)
•Pourquoi ne nous dit-on pas que les centaines de milliers de tonnes d'eau déversées sur les réacteurs sont sur le point de déborder des sous-sols des centrales, et donc de contaminer encore davantage la région, les nappes phréatiques et l'océan ? Et que les Japonais n'ont aucune solution pour régler ce problème…
•Pourquoi nous fait-on croire que la situation est sous contrôle, alors que les déversements d'eau n'ont fait que retarder le moment où une explosion majeure surviendrait ?
•Pourquoi ne nous dit-on pas que le bâtiment numéro quatre est sur le point de s'effondrer, avec les risques de relâcher dans l'environnement, d'énormes quantités de plutonium capables de rayer le Japon de la carte pour 100.000 ans (référence) ?
•Pourquoi toutes les vidéos d'un ressortissant français vivant au Japon ont-elles été supprimées de son compte Youtube depuis ce lundi 20 juin ? Il faut préciser qu'Alex mettait une vidéo quasi-quotidienne sur Youtube pour informer de la situation vécue depuis le Japon. Jusqu'à présent, ses vidéos étaient vues par deux à quatre mille personnes. Sa vidéo de ce week-end, dans laquelle il exprimait sa colère et son désespoir avait déjà reçu 67.000 visiteurs en 48 heures, au moment où son compte a été fermé ! Liberté de l'information, vous dites ? Heureusement, des internautes malins avaient eu la bonne idée de copier sa vidéo et de la remettre en ligne.
Une petite dernière, juste pour la route !
•Pourquoi l'administration Obama vient-elle de donner l'ordre d'interdire le survol de la centrale de Fort Calhoun (Nébraska) par les avions de tourisme et les hélicoptères, empêchant les journalistes d'informer la population par la situation très préoccupante qui s'y déroule suite aux inondations provoquées par le débordement du Missouri ?
•Pourquoi cette même administration a-t-elle ordonné qu'aucune information sur la situation périlleuse de la centrale ne soit divulguée (voir photo ci-dessous) ?

Voici quelques références à partir desquelles vous pourrez faire vos propres lectures. J'ai mis ces références sur mon site Internet, dans un dossier nucléaire. Chaque fois que je verrai passer un article de synthèse, je l'ajouterai sur mon propre site.
J'y ai passé une petite centaine d'heures, pour me faire une opinion personnelle, en vérifiant à chaque fois quel était l'intérêt de la personne qui parlait. C'est intéressant de remarquer que tous les experts indépendants, sans exception, sont critiques et inquiets de ce qui se passe et des conséquences pour l'environnement, la santé des populations et l'avenir de la planète. Par contre, aucun expert travaillant pour l'industrie du nucléaire, aucun gouvernement impliqué fortement dans le nucléaire (comme la France et les USA) n'est inquiet de ce qui se passe. Au contraire, ils réaffirment, haut et fort, que le nucléaire est irremplaçable, sûr et même bon pour lutter contre le réchauffement climatique… Alors, de quoi nous plaignons-nous ?
À vous de réfléchir à ce qui se passe dans notre monde.
À vous, à présent, d'oser sortir de votre naïveté à propos de la manière dont le monde fonctionne et est dirigé.
Croyez-vous franchement que les médias ont pour mission de nous informés ? Le croyez-vous vraiment ?
Croyez-vous franchement que les industries se préoccupent de notre bien-être, de notre santé, de notre vie ? Le croyez-vous vraiment ?
Croyez-vous franchement que les gouvernements sont là pour défendre les faibles que nous sommes contre les puissants de ce monde ? Le croyez-vous vraiment ?
C'est plus fort que moi. Mais je ne peux pas m'empêcher de faire un parallèle très simple avec l'affaire de la grippe H1N1.
•Pour la grippe, il n'y avait aucun danger de pandémie. Des experts, comme le professeur Debré l'ont dit et répété dès juillet 2009. On voyait bien que dans l'hémisphère Sud (en plein hiver entre juin et septembre 2009), il y avait moins de morts que les autres années, malgré le fait qu'ils ne disposaient pas du vaccin salvateur… Malgré l'absence de danger, les médias ont entretenu un climat de peur quotidiennement depuis le 25 avril 2009 jusqu'au 15 décembre 2009 ! Quotidiennement. Avec quoi comme résultat ? 17.000 morts de la grippe en un an (contre 250.000 à 500.000 morts annuels dus à la grippe saisonnière), c'est-à-dire rien du tout !
•Pour Fukushima et Fort Calhoun, il y a un vrai danger. Des milliers de kilomètres carrés sont déjà perdus pour des centaines d'années au Japon. Les bébés meurent aux USA, les produits laitiers sont contaminés, des centaines de millions de litres d'eau sont contaminées dans les sous-sols des centrales et dans l'océan. Des particules radioactives sont rejetées dans l'atmosphère en continu depuis trois mois. Que font les médias ? Rien. Ils ne disent rien.
Mon commentaire : pour la grippe H1N1, il fallait que les médias amplifient la peur face à un danger inexistant pour servir les intérêts d'une industrie en perte de vitesse (les compagnies pharmaceutiques). Pour Fukushima et Fort Calhoun, il faut que les médias se taisent face à un danger bien réel pour servir les intérêts d'une industrie en perte de crédibilité et de contrôle (le nucléaire).
Vous voulez un autre parallèle ?
•Pour la grippe, l'OMS a abaissé ses critères de seuil de pandémie le 29 avril 2009 (quatre jours après la première alerte). Ce qui lui a permis de déclarer que la pandémie avait atteint le niveau 6 (le plus élevé) le 11 juin 2009, déclenchant automatiquement l'exécution des contrats qui avaient été signés quatre ans auparavant entre les gouvernements et les compagnies pharmaceutiques. Dans ces contrats, il était spécifié que si l'OMS éclarait une pandémie de niveau 6, les gouvernements s'engageaient automatiquement à commander les vaccins pour lutter contre cette pandémie.
•Pour Fukushima, l'OMS et les autorités sanitaires ont relevé les seuils acceptables d'irradiation des populations et des travailleurs du nucléaire. Ce qui permet de ne pas être obligé d'ordonner des évacuations massives des populations, puisque ces nouveaux seuils ne sont pas atteints !
Mon commentaire : les notions de seuil biologique et les critères d'acceptabilité ne sont pas déterminés sur base médicale ou biologique, mais bien sur des bases politiques, économiques et financières.
Un dernier parallèle ?
•Pour la grippe, les experts qui se sont prononcés en faveur de la vaccination et qui ont défendu la réalité de la pandémie étaient tous payés par les compagnies pharmaceutiques qui fabriquaient les vaccins. Ceux qui se sont prononcés contre la vaccination et qui ont dénoncé la manipulation des chiffres, des faits et de l'information n'avaient rien à gagner, au contraire (je suis bien placé pour en témoigner). Mais ce sont ces derniers qui se sont faits traités de menteurs, de conspirationnistes, de théoriciens du complot, de gourous de sectes, et j'en passe. Jusqu'à ce que quelques équipes de journalistes viennent confirmer ce qu'ils disaient, mais avec six à neuf mois de retard… Quand les caisses des compagnies pharmaceutiques étaient bien remplies et lorsque des milliers de personnes souffraient des effets secondaires du vaccin (décès, paralysies, neurodégénérescences, narcolepsies, malformations cardiaques chez les nouveaux-nés, etc.).
•Pour Fukushima, les experts qui prennent la parole pour nous rassurer sur la sécurité du nucléaire, sur l'inocuité des rejets de Fukushima et sur la maîtrise de la situation sont, comme par hasard, tous payés par l'industrie du nucléaire. Ceux qui dépensent leur énergie sans compter pour relayer les quelques informations disponibles dans le monde n'ont rien à gagner, de nouveau. Pourtant, il suffit de se balader quelques minutes sur les forums pour voir comment ils se font agresser par ceux qui refusent de voir. Pendant ce temps-là, les bébés commencent à mourir dans l'Ouest des États-Unis…
Mon commentaire : tout est dit, c'est bien l'argent qui mène le monde.
bactérie E-Coli
Si j'en avais le temps, je recommencerais une même analyse approfondie à propos d'autres événements que nous vivons ou que nous avons vécus. Je vous inviterais à réfléchir, par exemple, à ce qui se cache derrière la bactérie E-Coli qui, soi-disant, provoque une hécatombe en Allemagne. Comme pour le virus de la grippe A H1N1, cette bactérie est jugée par les microbiologistes comme une impossibilité naturelle. Pour eux, il est impossible qu'une même bactérie soit résistante aux huit classes principales d'antibiotiques connus. Mais qui pointe-t-on du doigt comme responsable présumé de cette hécatombe (vous m'excuserez, mais 39 morts, ça n'a rien d'une hécatombe) ? Une vilaine exploitation fermière de produits biologiques en Allemagne… OUH les vilains qui cultivent encore à l'ancienne ! Mais ne vous en faites pas, les scientifiques ont déjà la solution : il suffira d'irradier systématiquement tous les aliments (comme beaucoup le sont déjà dans l'industrie agroalimentaire traditionnelle). Ainsi donc : adieu le bio, adieu les aliments vivants. Bienvenue dans le monde du tout chimique, du tout irradié, du tout aseptisé.
Cette fois donc, les médias ont intérêt à amplifier la peur pour servir les intérêts des industries agroalimentaires industrielles, promotrices des OGM et de la phytopharmacie.
Conclusion provisoire
Comme je vous le disais en commençant, ne comptez pas sur moi pour repartir dans un autre combat.
Car ce combat, comme tous les autres (gaz de schiste, hold-up des pays et des populations par les banques privées, chemtrails, terrorisme d'état, pseudo-réchauffement climatique, etc.), est inutile.
Pourquoi ?
Parce que toutes ces choses que nous vivons actuellement sont le symptôme de l'ancien monde qui s'effondre.
La logique du nucléaire est en train de s'effondrer et ne se relèvera pas.
La logique pharmaceutique est en train de s'effonder et ne se relèvera pas.
La logique agroalimentaire est à bout de souffle et ne se relèvera pas non plus.
La logique de concentration financière vit ses dernières heures avant une faillite globale et systémique.
Toutes les logiques fondées sur la préservation des intérêts d'un petit nombre au détriment de l'immense majorité des êtres vivants sur cette planète ont fait du monde un monde pourri.
Le piège dans lequel je me suis pris moi-même fut de croire que ce monde était mon monde. Je croyais que je faisais partie de ce monde, alors qu'il n'en est rien. Je ne partage aucune des valeurs de ce monde-là ; un monde fondé sur l'individualisme, sur la cupidité, sur l'indifférence, sur le cynisme, sur la méchanceté, sur le mensonge, sur la violence, sur l'inconscience. Je ne partage aucune de ces valeurs. Pourtant, je reconnais qu'il y a en moi des zones d'individualisme, de cupidité, de cynisme, de méchanceté, de mensonge, de violence et d'inconscience. Et c'est pour cela qu'un monde pareil peut encore tenir debout, malgré son extrême fragilité.
Depuis que je suis sorti du combat, en janvier 2010, je ne me pose qu'une seule question : COMMENT CRÉER ENSEMBLE UNE MEILLEURE VIE ?
Autrement dit, et si nous laissions ce vieux monde s'effondrer tranquillement, en souhaitant même que les choses s'accélèrent ? Et si nous investissions réellement nos énergies à créer un autre monde. NOTRE monde, celui qui correspond à ce à quoi nous aspirons de tout coeur… Un monde où nous mettrions la conscience au coeur de nos vies, un monde où nous pourrions reconnaître les parts de lumière comme les parts d'ombre qui se trouvent en chacun de nous. Un monde où le respect de la vie, de la nature, de la conscience serait la préoccupation centrale.
En écrivant cela, je suis bien conscient que je n'ai pas de solution concrète à vous partager. Mais sachez que je chemine dans cette voie. J'ai juste l'intuition que ce meilleur monde, c'est ensemble que nous en tracerons les contours et que nous en inventerons les lois. C'est la raison pour laquelle je redouble mes efforts pour incarner dans mon quotidien la voie alchimique, loin de cette dualité BIEN - MAL. J'espère que, vous aussi, vous trouverez la voie qui vous convient pour ne pas vous attacher à ce vieux navire en train de couler et pour sauter, tant qu'il est encore temps.
La seule chose dont je suis certain, c'est que plus nous lâcherons le matérialisme, moins nous subirons les chocs qui nous attendent ces prochains mois. C'est ce à quoi je travaille depuis dix ans maintenant. Je gagne cinq fois moins qu'il y a dix ans, je ne suis plus propriétaire de rien (ni maison, ni voiture), sauf de ma société et de mes ordinateurs, je n'ai plus aucun engagement financier auprès d'aucune institution (j'ai contracté jusqu'à 500.000 euros d'emprunt !). Je me sens prêt et plus léger pour accueillir la vague du changement. Et vous, ric, êtes-vous prêt(e) ?
Restons debout, conscient et sans peur !

Jean-Jacques Crèvecœur
Montréal (Québec)
http://www.jean-jacques-crevecoeur.com
PS : Je vous autorise à reproduire, à diffuser, à traduire, à publier sur vos sites et vos blogs le présent courriel. Merci, simplement, de le publier intégralement et d'en citer la source.

Posté par samoa raku à 10:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 29 mars

la tête dans le cul

hé ben voilà, c'est fait

pour la première fois de ma vie, je prends un anxiolitique

pour combattre mes crises d'angoisse

je ne sais pas si ça va marcher

mais je ne peux plus vivre avec ma panique

 

Posté par samoa raku à 22:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

lundi 28 mars

j'ai peur

je me sens comme un hérisson dont les piquants pousseraient à l'intérieur

j'ai froid

je claque des dents

je hais la nuit

j'ai peur de moi

peur du film que me réserve mon cinéma interne ce soir

je résiste

je contrôle

je me concentre sur ma respiration

mais ça ne sert à rien

je suis en apnée

dans ma tête, c'est glauque

j'ai peur

je crie à l'intérieur

j'essaie de relacher la pression

mais je trmble

je me ferme et me contracte

je coule

 

Posté par samoa raku à 23:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 24 mars

sortir la tête de l'eau et nager...

vu que nous sommes entrés dans une nouvelle ère, celle des retombées radioactives, je viens de réaliser que chaque jour qui passe peut être vécu de façon optimiste:

pour le moment, tout va bien, profitons en, ce sera sans doute pire demain!

je vais essayer de m'y tenir.

après tout, les jours suivants seront encore plus pollués

alors profitons de l'instant présent

apprécions la vie, l' air, le printemps...

et j'arrête de me bouffer l'estomac avec mon trop plein d'angoisse

je préfère mourir plus tard d'un cancer, que de mourir tout de suite d'un ulcère

sur ces belles pensées optimistes, je m'en vais bosser

2624503172_small_3_1_

Posté par samoa raku à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 23 mars

prends ça dans ta gueule

hé ben voilà, ça y est on y est
pour Tchernobyl, on nous a endormi avec un nuage qui s'arrêtait aux frontières, cette fois, on nous endort avec un taux extrêmement bas
c'est vrai
il ya peu de nucléïdes dans l'air
c'est extrêment dilué
mais la plupart des gens semblent convaincus qu'après CE nuage, ce sera fini
le souci, c'est que la centrale continue à merder
et que même si les retombées ont mis 10 jours pour nous parvenir, même si c'est loin, ça finira par nous arriver dessus
et que les effets sont cumulatifs
on est tous sur le même bateau
ça va empoisonner certaines terres plus que d'autres, de façon aléatoire, au gré des pluies et du vent...mais au final, on va tous morfler: l'herbe, les vaches, le lait, l'eau, les poissons...toute la chaîne alimentaire
globalement
on va pas tous tomber comme des mouches du jour au lendemain, c'est probable, mais ça va pas arranger le taux de statistique en cancérologie
mais ça, ce seront des soucis intimes, familiaux, plus des problèmes mondiaux
d'ici là, on se sera calmés, on aura assimilé et accepté notre sort
de toute façon, on ne peut plus rien y faire
ah si, occuper notre temps à construire d'autres centrales, tiens...
tumblr_leus20Y0381qaeudho1_400_1_
quand le tremblement de terre est arrivé, j'ai regardé la télé. j'ai vu les vagues arriver. je me sentais anéantie. ma compassion était sans bornes. je pensais à eux tout le temps.
et depuis que la centrale est réveillée, je me suis déconnectée
leurs problèmes me paraissent moins grave
même la guerre en Lybie ne m'angoisse pas (pourtant je devrais)
je me fous des actualités
tout m'indiffère
sauf le fait que notre terre est en train de morfler
de façon durable
mais curieusement, les conversations continuent,
la pub, le foot,  les petites bagarres à la con pour les élections...
mais je me ferme à  tout ça
dans ma tête cette centrale occupe toute la place
je vide ma tête au boulot, sinon ce serait toxique
mais j'ai du mal la nuit
je suis en état de gambergisation avancée
je crains
 

Posté par samoa raku à 07:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :